Cérémonie d’ouverture à Londres

Fromagerie Londres

Un samedi matin d’été. Il fait frais, je traverse le London Bridge à pied et m’arrête pour profiter de l’onde de sérénité qui s’échappe de la Tamise. Tower Bridge en face porte 5 anneaux multicolores : la citadine n’a jamais regroupé autant de muscles au mètre carré, il se trame un truc qui s’appelle les JO.

Le marathon que je suis venue chercher est celui des échoppes de producteurs locaux du Borough Market. Je ne sais pas où donner de la tête. Les pains de campagne font la course, les stands de burgers veggie sont dans les starting blocks, je sprint pour goûter chacun des english cakes.

En sortie de virage du marché, une échoppe à fromage. Belle, devanture en bois d’un bleu profond, immense vitrine donnant sur les rangées de fromage. Je suis au pays du pudding fluo mais mes yeux m’envoient en Aubrac. Des tonnes de fromage prêts pour concourir au lancer de poids du meilleur affinage. A en croire l’affluence d’english à l’intérieur, le goût pour la moisissure a pris l’Eurostar lui aussi.

La sélection officielle des fromages anglais et autres divisions, c’est au Borough market, le marché trop cool de Londres

Lumière sur la salade

Salade Ferry Building Market San Francisco

Le soleil entre sur cette caisse de feuilles vertes comme une illumination. Elue par le marchand pour sa fraîcheur, elle éclate de vitalité dans sa cagette, autant qu’un diamant dans un tas de charbon. Si on se laissait choir dans ce volume aérien, on y rebondirait.

Ses nuances de vert et de couleur terre rappellent les temples de Bagan en Birmanie, au crépuscule. C’est pourtant dans la ville des foodies que la multiplication s’opère, plus précisément au ferry building market de San Francisco. Il rassemble tant de veggies dévoués qu’elle trouvera bien une âme charitable pour lui offrir l’hospice de son panier et plus si affinité.

A San Francisco, they don’t « messe » avec la fraîcheur des ingrédients.

Le ferry building de San Francisco c’est là :
et on est sûr d’y trouver de quoi dévorer un breakfast à l’américaine – mais local, et au moins un éleveur de chèvre avec son bâton de pèlerin.